Forum de la FCR

Forum des Forces Cloniques Républicaines
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I :Histoires des Mandaloriens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-=ENoM DaRt=-

avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: I :Histoires des Mandaloriens   Lun 17 Avr - 8:12

I. Histoire des Mandaloriens









Fondés il y a des millénaires à une date qui nous reste inconnue, les Mandaloriens ont effectués leur première apparition importante lors de la Grande Guerre des Sith, 4.000 ans avec l’Empire, lorsque le Seigneur Noir des Sith Exar Kun et son apprenti Ulic Quel-Droma aspiraient à conquérir les territoires sous le contrôle de la République.
A cette époque, les Mandaloriens utilisaient les puissants droïdes Basilisk, des chasseurs-créatures mécaniques contrôlées par un guerrier-pilote mandalorien. Ces machines ont vaincus les plus puissantes armées de la galaxie, y compris celles de la République.
Avant d’entrer au service des Sith, les Mandaloriens étaient des conquérants dont les ambitions n’étaient pas aussi excentriques que celles des Sith. Mais personne n’aurais jamais osé les rencontrer pour leur demander leur appui, excepté Ulic Quel-Droma.
Le jeune Sith alla à la rencontre de Mandalore sur la planète Kuar et le défia devant tous ses hommes sur les plaines d’Harkul. Mandalore, monté sur un droïde Basilisk ne fît toutefois pas le poids face à Quel-Droma, utilisant son sabre laser et le Côté Obscur de la Force.
Le Sith, au lieu de tuer Mandalore et prendre sa place comme le lui disais le code des Mandaloriens, épargna le guerrier et lui fît jurer allégeance. Dès cet instant, les Mandaloriens devinrent les ennemis de la République, mais aussi des Jedi.
Les forces Sith, appuyées par les Mandaloriens, remportèrent leurs batailles les unes après les autres, mais l’effet de surprise y était pour beaucoup.
Exar Kun le savait, contrairement à Ulic Quel-Droma qui, se pensant invincible, mena une attaque sur Coruscant avec ses forces mandaloriennes et Krath.
Quel-Droma fut vaincu et fait prisonnier. Peu après, il fut libéré par Kun, et les Mandaloriens reprirent les combats. Suite à la victoire des Jedi sur Yavin IV, permise par Quel-Droma, les Sith fûrent vaincus. Au même instant, les mandaloriens faisaient face aux chevaucheurs de bêtes de la planète Onderon. Au cœur de la bataille, la flotte républicaine arriva et les Onderoniens battirent les Mandaloriens. Mandalore ordonna alors la retraire sur la lune de Dxun. Mais, alors que ses hommes suivaient sa consigne, il fut touché et s’écrasa dans la jungle d’Onderon où vivent de terribles créatures. Mandalore fut tué avant qu’un groupe de ses guerriers ne puisse le retrouver. Le premier guerrier à l’avoir vu s’empara alors de son casque et pris le titre de Mandalore.

Malgré la défaite de Kun, les Sith revinrent sous la direction de Dark Revan puis de Dark Malak, Jedi ayant sombré du Coté Obscur après avoir vaincu les Mandaloriens, mais furent de nouveau vaincus… temporairement.
Dans les années qui suivirent, les Mandaloriens formèrent le gros de l’armée Sith, mais restèrent toujours semi-autonomes. Mais les défaites consécutives subies par les Sith mîrent fin à la Grande Guerre des Sith (appelée aussi Guerres Mandaloriennes). Les Sith sont vaincus temporairement, les mandaloriens quasiment exterminés, la République et les Jedi sont aussi extrémement affaiblis.
Après la guerre, les mandaloriens sont traqués par les Jedi et les mondes qu’ils occupaient retournent dans le camp républicain. Après plusieurs centaines d’années passées à penser les plaies de cette guerre, la mentalité des Mandaloriens change : il ne seront dèsormais plus jamais sous les ordres de quelqu’un d’autre que leur chef et deviennent donc l’organisation mercenaire à laquelle tout le monde pense aujourd’hui lorsque l’on prononce leur nom. Leur équipement change et ils portent dèsormais la célèbre armure mandalorienne à l’image de celle de Boba Fett. Même si ils sont maintenants moins nombreux, l’entrainement qu’ils subissent et leurs divers équipements plus modernes les rendent plus fort individuellement. Ils gardent néanmoins la cohésion d’une véritable armée grâce à leur discipline conservée.
Malgré ces changements, les souvenirs de leur gloire passée resta ancrée dans l’esprit de quelques uns d’entre eux, notamment Vizsla, qui tenta de prendre le contrôle des Mandaloriens, 40 ans avant la Guerre des Clones, afin de les utiliser et de devenir un nouveau seigneur de guerre. Mais sa tentative de renverser le chef des guerriers, Jaster Mereel, se solda par un cuisant échec. Vizsla quitta alors l’organisation pour fonder une organisation dans la même lignée que ses anciens camarades : les Death Watch, dont le principal but et de détruire les Mandaloriens.
Equipés, à l’instar des Mandaloriens, d’armures très avancées, cette organisation était, contrairement aux guerriers de Jaster Mereel, un ramassis de brutes et d’assassins sans aucun honneur.
Devenant alors rivales, les deux organisations se rencontrèrent alors à plusieurs reprises. Sur Concord Dawn, les Mandaloriens tombèrent dans une embuscade des Death Watch. Jaster Mereel et plusieurs de ses hommes prirent la fuite à travers les nombreux champs de blés de la planète. Mereel tomba nez à nez sur le jeune Jango Fett, dont les parents venaient de se faire massacrer par les hommes de Vizsla. Guidés par Jango, les Mandaloriens tendirent à leur tour un piège aux Death Watch dans le village le plus proche. Lors de la bataille, Jango parvint à détruire un blindé des Death Watch, tuant alors la majorité des ennemis. Vizsla, se trouvant alors à la merci de Jango, fût épargné par celui-ci.








Jaster Mereel prit alors le jeune Jango Fett sous son aile, l’éleva comme si il était son propre fils. Extrémement doué, le jeune Jango devient le succésseur désigné de Mereel, au détriment d'un ancien mandalorien, Montross. Cette rivalité allais coûter très cher à l’organisation.
Plusieurs année plus tard, appelés sur la planètes Korda 6 pour éliminer un adversaire faible, les Mandaloriens tombèrent à nouveau dans un piège. Les forces locales submergèrent les Mandaloriens dès leur entrée dans l’atmosphère de la planète, équipés avec le dernier cris de la technologie. Mereel parvint à regrouper ses hommes et à former une défense, mais ordonna l’abandon de la mission pour éviter un massacre dans ses rangs. Montross interpréta cet ordre comme la preuve de la faiblesse de Mereel, et continua son attaque sur les positions ennemies. Montross réussi son offensive, mais un nouvel ennemi s’engagea dans la bataille : Vizsla aux commandes d’un blindé et accompagné des Death Watch.
Montross, dèsormais seul, cru son heure arrivée, mais Mereel vint à son secours. Pourtant Montross trahi Jaster Mereel qui fût tué par Vizsla sous les yeux de Jango Fett, arrivant sur le champ de bataille après avoir survécu à une embuscade des Death Watch.







Montross voulu devenir le nouveau leader des Mandaloriens, mais sa grave trahison envers Mereel permis à Fett de succeder à Jereel. Humilié, Montross fût banni de l’organisation par Jango Fett.
Digne successeur de Jaster Mereel, Jango Fett fût un glorieux chef pour les Mandaloriens qui ne remportaient que des succès.
Malheureusement pour eux, tout à une fin, et une mission les amena sur la planète Galidraan.
La mission semblait simple : aux services du gouverneur local, il fallait mater une rébellion. Jango savait que le gouverneur avait des contacts avec les Death Watch, il espéra alors extorquer des informations sur leur base au gouverneur.
Après avoir exterminés les rebelles, Jango se rendit chez le gouverneur pour réclamer sa prime. Mais Jango tomba nez à nez avec Vizsla et plusieurs Death Watch. Il parvint à s’enfuir graçe à son jetpack, mais fût touché par un tir de Vizsla qui le fît s’écraser. Sa chute endommagea ses systèmes de communications, l’empéchant d’avertir ses hommes du danger présent, car en plus des Death Watch, Jango aperçu plusieurs vaisseaux républicains en approche.
En réalité, l’histoire s’était avérée organisée par Vizsla pour une fois de plus tenter de détruire les Mandaloriens. Le gouverneur de Galidraan avait en fait contacté le gouvernement central de Coruscant, leur disant que les Mandaloriens massacraient le peuple et voulaient s’emparer de la planète. Ainsi, une cinquantaine de chevaliers Jedi, menés par le Comte Dooku, furent envoyés sur Galidraan pour exterminer les Mandaloriens.

Arrivés au campement des guerriers de Jango, les Jedi leur ordonnèrent de se rendre immédiatement, ce que Fett et ses hommes refusèrent. Un violent combat suivit, durant lequel les Mandaloriens tuèrent beaucoup de Jedi grâce à leurs armes, mais aussi à mains nues !
Après plusieurs minutes de combat acharné, les Jedi capturèrent le dernier survivant Mandalorien : Jango Fett.
Ils le remirent au gouverneur de Galidraan, et donc à Vizsla indirectement.
La bataille de Galidraan fut donc la fin de ces grands guerriers qui ne refirent surface que plusieurs années plus tard, lors de l’invasion Yuuzhan Vong, menés cette fois par Boba Fett.
Lors des années qui suivirent la bataille de Galidraan, Jango Fett et Montross, les derniers Mandaloriens connus à cette époque, furent trop occupés par leurs carrières de chasseurs de primes pour reconstituer l’organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I :Histoires des Mandaloriens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Histoires korriganes
» 99 Histoires d'Héritiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la FCR :: Hors Team :: Univers Star Wars-
Sauter vers: